logo
Envoyer à vos amis
Recommander ce site  Plan du site Contact Commentaires

MENU


Le potager
Fleurs
Plantes
Boutures
Maladies
Astuces
Les bisannuelles
Fleurs d'été
Les 4 saisons
Mois par mois
Dites-le avec des fleurs
Les plantes aromatiques
Les mauvaises herbes
Comment lire les fiches
Glossaire
Liste alphabétique
Type de plante
Les cactées
Bouturer des racines
Technique du bouturage
Bouture tête simple
Bouture crossette
Bouturer des feuilles
Bouturer les écailles
Division et marcottage
Les différentes greffes
Les clés de la réussite
Les bons gestes

PageRank Actuel

Page vue: 971 fois.
remis à zéro le 01/01/2013
 Mimosa

Dans le language des fleurs:

Mimosa = Personne ne sait que je t'aime

bégonia

LES MIMOSAS AMIS DE LA CHALEUR

Les mimosas font partie de la famille des Légumineuses. Ils demandent chaleur et espace.
Pour les botanistes, le mimosa se nomme acacia. Cet arbuste aux petites fleurs en boules d'or sent bon le Midi et l'exotisme. Quant à l'acacia dont on mange les fleurs en beignets, il prend le nom latin de Robinia pseudoacacia, ou faux-acacia.

ILS AIMENT LA CHALEUR

Le monde des mimosas regroupe quelque huit cents espèces d'arbustes d'origine tropicale ou subtropicale sèche. Ces plantes ont besoin d'espace, de chaleur et d'une saison de sécheresse. En France, on les cultive en Bretagne, sur la côte atlantique, auPays basque, sur la Côte d'Azuret en bordure méditerranéenne. C'est la limite de leur résistance au froid. Lors des hivers rudes, certains gros sujets ont le tronc gelé. En région froide, les cultiver en pots, à l'extérieur à la belle saison et sous abri du début de l'automne au printemps.
En pleine terre, ces plantes deviennent des arbres importants. Leur croissance est rapide, et leur bois fragile. Mieux vaut tuteurer les troncs des mimosas plantés dans des zones ventées (vallées, bord de mer). Le feuillage est composé soit de folioles légères qui se replient le soir venu, soit de feuilles entières, allongées, coriaces et persistantes qu'on nomme phyllodes.
La floraison est curieuse. Elle est composée de minuscules fleurs sans pétale regroupées en bouquets globulaires. Seules les étamines jaunes jaillissent. Elles donnent à chaque pompon composite une apparence duveteuse et soyeuse. Les inflorescences sont parfumées. La période de floraison s'étale de janvier à avril, à l'exception de celle du mimosa des quatre saisons, qui se répartit sur toute l'année. Les inflorescences issues de l'aisselle des feuilles font place ensuite à de nombreux fruits en gousses pendantes. Leurs graines se ressèment toutes seules. Faire attention à ces semis sauvages autour du pied mère, ils sont envahissants. De nombreuses espèces drageonnent. Supprimer les drageons pour garder un pied unique ou les conserver pour créer un petit bosquet. Les drageons peuvent permettre à la plante de revivre en cas de gel sévère. Lorsqu'un sujet disparaît à cause du froid, éviter de l'arracher trop vite. Le système racinaire peut se réveiller plusieurs mois après l'accident, et la végétation reprendre.

A FEUILLES ADULTES TRANSFORM2ES EN PHYLLODES

Acacia armata est un arbuste épineux aux rameaux velus et aux phyllodes vert sombre. De floraison jaune lumineux, il est vendu comme potée fleurie.
Acacia x hanburyana présente un étonnant mélange de feuillage à phyllodes et à feuilles composées. Son développement reste cependant limité.
Acacia podalyriifolia offre des rameaux velus et blanchâtres. Ses phyllodes sont obliques et grisées. Sa floraison est précoce, de novembre à février. Il est apprécié pour l'arbuste décoratif et pour la fleur coupée.
Acacia retinodes (A. floribunda, A. semperflorens) est le mimosa des quatre saisons, commun dans les jardins et cultivé dans le Midi pour la fleur à couper. Il fleurit presque toute l'année en petites grappes de tête globuleuses. Il s'accommode de tous les types de sol. Il est devenu le porte-greffe des autres variétés plus capricieuses, surtout de celles qui redoutent le calcaire.
Les cultivars sont nombreux le Baptiste '; ' Paulette '; ` Merlino 'et' Lisette'.

UTILISATION AU JARDIN

Installer cette plante de floraison précoce près de l'entrée, près d'une terrasse ou près d'une fenêtre pour en profiter à chaque coup d'oeil vers l'extérieur. Son parfum est perceptible dès qu'on entrouvre les vitres. Planter les sujets épineux en retrait du passage pour éviter les incidents.
Choisir un mimosa sur tige ou en touffe. Mieux vaut le détacher des autres plantes. Sa floraison éclatante est mise en valeur sur un fond sombre (haie persistante ou conifères).
Planter aussi le mimosa en bosquet. Les multiples petits rejets grandissent en toute liberté. Il peut se transformer en écran, en brise-vent ou en haie libre grâce à sa résistance aux intempéries, à la sécheresse et aux embruns.

LES DIFFÉRENTS MIMOSAS CULTIVÉS EN FRANCE

A feuilles composées pennées Acacia baileyana, mimosa commun chez les fleuristes, est cultivé dans le Midi pour ses fleurs coupées. Il forme un petitarbre à feuillage bleuté. La floraison a lieu en janvier et février. Il en existe de nombreux cultivars, comme `Joffre ' et ' Viridifolia '.
Acacia dealbata s'épanouit de décembre à mars. Son feuillage vert grisé rappelle celui de la fougère. Il est utilisé pour ses fleurs coupées. Ces dernières sont jaunes, parfumées et portées en longues panicules de 15 à 20 cm de haut. Le forcer est facile. Il s'adapte à la culture en serre ou en véranda. Les cultivars sont nombreux : ' Mirandole ', ' le Gaulois ' et ' Pendula ', à port retombant et de moindre volume. Dans la nature, cet arbre peut s'élever jusqu'à 8 m de haut et s'étaler sur 2 m de large.
Acacia farnesiana est un des plus résistants à la sécheresse. Il s'est adapté au sol et au climat africains. Ce petit arbre épineux fleurit entre mai et novembre. On le cultivait autrefois pour la production d'un parfum appelé Cassie. C'est un bon sujet de serre.

SOINS DE CULTURE

Sitôt la floraison terminée, tailler le mimosa pour lui donner une forme et pour supprimer sa végétation trop vigoureuse. Lorsque la plante est jeune, rabattre la flèche de la pousse principale pour faire ramifier la plante. Elle s'étoffe ainsi par le bas. Supprimer les branches basses pour obtenir un sujet sur tige. Plus tard, élaguer le centre de la plante pour laisser circuler l'air et la lumière. Ce procédé évite aux rameaux internes de sécher et de noircir.
Arroser les jeunes sujets pendant leur premier été. Les arroser suffisamment pour que l'eau pénètre en profondeur. Un enracinement superficiel, favorisé par des arrosages brefs, est nocif. Après deux ou trois ans, les arrosages sont inutiles.

MULTIPLIER PAR SEMIS

Multiplier les mimosas par semis. Faire tremper les graines un ou deux jours dans de l'eau chaude. Semer en extérieur, en mai et sous abri. Repiquer en petits godets, puis en pots, jusqu'à la mise en place définitive.
Les variétés s'obtiennent par greffage. Les gros sujets, à racines pivotantes allongées, sont difficiles à transplanter. Les boutures se font avec du bois aoûté non durci. Tremper dans une poudre d'hormones. Assurer une chaleur de fond. Donner de l'engrais aux gros sujets prisonniers dans un pot et dont le rempotage est impossible à assurer. Chaque printemps, procéder à un surfaçage avec un mélange nutritif après avoir retiré le maximum de terre épuisée.









Copyright © 2005 - 2013 - Chez Ritou